Mailing list archives: a​i​d​e​@g​a​r​r​a​d​i​n​.e​u​

Re: [garradin] report à nouveau sur le bilan

Hélène PETIT <h​p​m​t​@f​r​e​e​.f​r​>

Wed, 16 Nov 2016 10:13:05 +0100

Je découvre garradin, et je peux donc me tromper sur ce qu'il fait.
J'ai l'impression qu'on ne peut pas "ventiler" une écriture, c'est à 
dire avoir plus de deux lignes (une de débit et une de crédit) dans une 
écriture **.

Or l'écriture d'à nouveau est une écriture ventilée, de type "opérations 
diverses" entre les comptes de bilan ....

Peut-être qu'on peut faire d'une pierre deux coups ?.

N'hésitez pas à me le dire si j'ai tout faux,
Hélène

_______________________________________
**Par exemple :
                                 débit         crédit
Chèque de remboursement                        50€
Achat de Papier                   10€
Déplacement                       40€


Le 16/11/2016 à 08:08, Choeur des Centraux a écrit :
>
> Le 15/11/2016 à 23:20, BohwaZ/Garradin a écrit :
>> Que pense-tu d'avoir une interface pour faire le premier "report à
>> nouveau" quand on installe Garradin ?
>>
>> Ça ne serait pas automatiquement évidemment, mais permettrait de
>> reporter les reports de N-1 (réalisés sur un autre logiciel ou sur
>> papier) quand on passe à Garradin.
>>
>> Et peut-être aussi utiliser cette interface pour permettre de
>> peaufiner à la main les reports à nouveau automatiques qui seraient
>> pré-remplis ?
>>
> Si on va vers cette idée, il faudrait demander lors de la création de la
> nouvelle comptabilité :
> - les dates du premier exercice,
> - la saisie des soldes à initialiser.
>
> Voici quelques idées, à discuter (peut-être pas dans la liste d'ailleurs
> - je présume que ça se fait plutôt dans l'outil de suivi des demandes
> d'évolution ?) :
>
> Il s'agirait d'un tableau de saisie, avec à chaque fois le compte, une
> case à l'actif et une case au passif, avec bien sûr interdiction de
> saisir à l'actif dans un compte du passif, et réciproquement.
>
> Ca pourrait s'envisager dans les écrans de création du nouvel exercice,
> mais là danger ! puisque l'utilisateur prend le risque que les exercices
> ne se raccordent pas s'il retouche après le passage du logiciel de
> clôture et initialisation.. Ceci dit, on ne sait jamais. Perso je
> préfèrerais ça à ce moment là plutôt qu'à l'installation de Garradin. En
> plus ça permet de recommencer sa création de premier exercice sans
> refaire une installation complète...
>
> Les seuls comptes à présenter dans cette saisie de soldes à initialiser
> seraient les comptes de bilan, pas les comptes de résultat (ça se sait
> par la classe du compte, c'est à dire que sauf erreur de ma part on ne
> présente pas les comptes de classe 6 et 7, seulement les comptes de
> classe 1 à 5). On peut présenter tous les comptes, comme ça les comptes
> de fournisseurs et les dettes des adhérents et clients etc... pourront
> être initialisés (comme ça se fait je présume déjà lors de la clôture de
> l'exercice - tu reportes les soldes de tous les comptes ?).
>
> Il faut que l'utilisateur puisse saisir un nombre indéterminé de
> comptes, en demandant "plus" par un bouton. Une seule ligne par compte,
> et l'utilisateur ne pourrait valider le tout que si l'actif est égal au
> passif, bien sûr, c'est à dire qu'on lui présente le bilan tel qu'il
> vient d'être initialisé, et on lui demande s'il valide ou pas, avec
> affichage en rouge s'il n'y a pas équilibrage. Ce qui ne l'empêcherait
> pas de valider quand même, parce que quelques fois on n'a pas le temps
> d'initialiser mais on doit commencer quand même à saisir les écritures
> de l'année.
>
> Les classes 8 et 9 sont à part, et je ne suis pas certain qu'elles
> donnent lieu à report d'une année sur l'autre.
>
> Ca serait bien si un autre utilisateur de Garradin donnait son avis, je
> ne voudrais pas faire faire des bêtises.
>
> Cordialement,
> Jean-Pierre
> Choeur des Centraux - centrO
>
> PS : je pense qu'il est néanmoins intéressant d'avoir une interface -
> avec des tas de messages clignotants bien sûr - permettant de saisir "en
> partie simple" dans la comptabilité.
>
> Ca permet de faire ce que tu dis - créer ou retoucher les
> initialisations de comptes, que ce soit le Report à Nouveau, le résultat
> de l'exercice précédent, ou les comptes de l'actif - et de faire plein
> d'autres choses comme les écritures "1 contre N" dont je parlais, type 1
> bordereau de remise de chèques (à l'actif) contre N chèques (au passif).
>
> Une possibilité serait d'afficher un message d'erreur après la saisie,
> du type "comptabilité non équilibrée", si l'actif et le passif du bilan
> ne sont pas équilibrés. Par exemple on pourrait faire apparaître le
> bilan, avec les totaux en rouge si ça ne colle pas. L'utilisateur fait
> alors sa saisie suivante, jusqu'à ce que ça convienne. Sauf erreur de ma
> part dans Garradin tu calcules le résultat donc forcément équilibré, le
> résultat étant obtenu par soustraction entre les comptes de charges et
> les comptes de produits.
>